Danemark dans le cercle polaire

La présence du Danemark dans le Grand Nord

drapeau du danemark                                       

Le Groenland,seul territoire danois présent au nord du cercle polaire arctique est géré par un accord d’autonomie renforcée.

32 domaines de compétences y sont gérés, la monnaie, la politique étrangère et l’armée reste une prérogative danoise.

Ce sont les wikings qui ont colonisé le Groenland. Le royaume de Danemark Norvège n’ayant plus de leurs nouvelles, fait valoir ses droits sur le territoire au cours du XVIIIème siècle.

C’est une expédition missionnaire qui fut organisée pae les autorités danoises en 1721. Les wikings, diparus, la mission  converti les inuits et créa des colonies commerciales. Cette colonisation danoise perdurera jusqu’en 1953. Puis ce fut un statut de comté d’outre mer jusqu’en 1979, date de la prise d’autonomie interne . Le Groenland quitte la CEE en 1985, alors que le Danemark y est toujours. Il bénéficie des accords de l’espace Schengen.

 

La superficie du Groenland est de 2 166 086 km². Sa population est de 56 282 habitants en 2014.

Le Danemark verse près de  500 millionsd’Euros au Groenland par an. 

Drapeau du Danemark :

Drapeau du Danemark : le Dannebrog est le nom du drapeau danois, qui signifie « drapeau rouge » puis par extention « drapeau danois ». Il est mentionné pour la première fois en 1478.

Dans l’armorial de Guelre datant de 1370, les armoiries du roi du Danemark figure un drapeau rouge à croix blanche. Selon la légende, le drapeau trouverait son origine en 1219 en Estonie, lors de la bataille de Lyndanisse où le roi du Danemark aurait vu apparaître cette croix dans le ciel et donné miraculeusement la victoire aux Danois. On retrouve cette légende de bannière venu du ciel, avec la devise In Hoc Signo Uinces à l’origine de plusieurs drapeaux et emblèmes nationaux de notre époque. A partir de 1591 Christian IV fait frapper des monnaies avec cette croix et cette devise.

Danemark - armorial de Gelre

Officialisation : par décret en 1630.
Les proportions du drapeau danois :
– le drapeau à deux pointes actuel, instauré en 1856, avec ses quartiers extérieurs et ses pointes raccourcies, et, en pointillés, le drapeau carré qui fut adopté en 1893.
– le pavillon de la Marine tel qu’il fut fixé en 1696. Comme d’autres pavillons de la Marine, celui-ci est rouge foncé. La base des proportions du drapeau est la largeur de la croix, qui mesure 1/7 de la hauteur du drapeau.

En bas : exemples de drapeaux spéciaux utilisés de nos jours : le drapeau du souverain, drapeau de la reine Margrethe II. Depuis 1731, il porte les armoiries royales sur son quartier central. Le drapeau du prince héritier, instauré en 1914, dont le quartier central porte les petites armoiries du royaume entourées par le collier de l’Ordre de l’Eléphant.

Le drapeau du régent du royaume, instauré en 1914, porte les joyaux de la couronne en son centre. C’est le drapeau du membre de la famille royale chargé de la régence. Le drapeau du chef de la Défense porte sur son étamine deux bâtons de commandement croisés auxquels s’ajoute un pavillon pour un amiral, trois étoiles pour les vice-amiraux, deux étoiles pour les contre-amiraux et une seule étoile pour l’amiral de flotille. Le pavillon de la DSB (les chemins de fer danois) a été instauré en 1887 et celui de la poste en 1898 ; ce dernier est doté d’une corne depuis 1793. Le pavillon des navires de l’Etat fut instauré après 1927 ; le dernier pavillon, celui de la douane, date de 1986, mais il existe depuis 1743 un pavillon de la douane portant un insigne spécial.

Armoiries du Danemark : les armoiries simples (trois lions environnés de cœurs) sont les armoiries d’Etat . Elles sont en usage depuis l’époque des Valdemar et sont utilisées par les institutions de danoises comme emblèmes d’Etat du Danemark. Les grandes armoiries -écartelées- sont les armoiries royales et sont utilisées par la famille royale comme symbole de leur souveraineté.C’est en 1959, qu’il a été décidé que ces armoiries royales seraient réservées au souverain, à la famille royale et à la cour, ainsi qu’à la Garde royale, tandis que les autres autorités de l’Etat devraient se contenter des armoiries de l’Etat.La couronne symbolise à la fois le pouvoir monarchique et le pouvoir étatique. Les reproductions des armoiries du royaume figurant sur les sceaux et les monnaies et pendant l’exercice du pouvoir soulignent les droits du monarque ainsi que la souveraineté du roi et de l’Etat. Les armoiries du royaume et la couronne sont protégées par la loi contre les utilisations abusives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *