Loup Arctique

Le Loup Arctique ou Arctic Wolf en anglais fait partie de la famille des canidés.loup arctique

Son nom est Canis Lupus Arctos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Loup Arctique vit au Nord du Canada, de l'Alaska et au Groenland dans la toundra ou plus rarement sur la banquise. Il a son équivalent en Asie : Le loup de Sibérie.

C'est un carnivore qui vit en meute d'une dizaine d'individus, sur des territoires très vastes (jusqu'à 3000 km²) en raison de la faible densité des proies dont il se nourrit. Le groupe do

it être de petite taille, la nourriture étant rare. L'espérance de vie du Loup Arctique est d'environ 7 ans.

Il possède une épaisse fourrure blanche, parfait camouflage, elle est aussi très épaisse , nécessité pour survivre dans ces climats très rude où peu d'espèce y arrive.

Sa maturité sexuelle intervient vers deux- trois ans. Seul le couple dominant se reproduit une fois par an seulement. Après 2 mois de gestation, la femelle met au monde, entre Mai et Juin, 1 à 5 petits dans une tanière creusée dans le permafrost. Les louveteaux naissent sourds et aveugles, pèsent entre 400 et 500 gr. Le couple de parents s'en occupe jusqu'à ce qu'ils puissent se nourrir de viande, vers deux mois, Ils sont alors pris en charge par toute la meute.louveteau arctique

Sa taille peut atteindre 90 cm de long, plus une queue de 30 cm et son poids varie de 45 à 80 kg. Sa hauteur au garrot est de 65 à 80 cm. Comme de nombreuses espèces, les menaces qui pèsent sur les Loups Arctiques sont la dégradation et la perte de leur habitat.

C'est en effet, un animal qui n'a pas d'autre prédateur que l'homme. Chassé pour sa fourrure, le Loup Arctique est préservé par la rudesse du climat où il vit. De par les latitudes, entre 70 et 75 degrés, son territoire est recouvert de neige et de glace toute l'année et la température peut descendre jusqu'à -60°C. Le vent n'y est pas absent. Peu d'hommes se risquent à en attraper ce qui lui a permis de ne pas être persécuté.

Son alimentation est composée de Lemmings et Lièvres qu'il chasse en solitaire, en meute, le Loup Arctique chasse des gibiers beaucoup plus gros tels les caribous, les bœufs musqués. L'attaque a pour but d'atteindre la nuque qu'ils mordent pour tuer l'animal. Une proie est exploitée au maximum, tout est mangé, il ne reste rien, les os, la fourrure, la peau.

                  Chaque loup arctique possède son propre hurlement et ce chant s'entend sur plus de 8 km.

Ils communiquent aussi avec leur corps.

On peut voir en France des Loups Arctiques. Certaines photos qui illustrent l'article ont été prises au Parc Zoologique de Saint Martin La Plaine.

loup arctique

loup arctiqueDSC02712loup arctiqueloup arctique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *