NUNAVIK EN TERRE INUIT Grenoble

Grenoble organise du 24 mars au 02 janvier 2017 une exposition sur Nunavik en terre inuit.

Rendez vous au musée dauphinois, 30, rue Maurice Gignoux 38031 Grenoble.Affiche NANUVIK 40x60 .indd

Pourquoi le Grand Nord fascine tant ? Comment des hommes et des femmes peuvent-ils survivre sur des terres si hostiles à nos yeux ? En quoi différent-ils des gens de l’alpe ? L’exposition emporte le public vers un ailleurs lointain pour tenter de comprendre ceux qui s’intitulent désormais Inuit (les humains) et non plus Esquimaux. Ces communautés maintiennent sur de vastes territoires au Nord du 55e parallèle une culture ancestrale, largement modernisée au cours du XXe siècle, mais affirmant toujours des valeurs fondamentales.

En collaboration avec les Musées de la civilisation à Québec et l’Institut culturel Avataq, le Musée dauphinois raconte l’épopée des Inuit du Nunavik, au Nord du Québec, dont l’ingéniosité perpétuelle a permis de s’adapter au climat, résister aux menaces du monde occidental et prendre en mains leur destinée.
Venus d’Asie il y a environ 8000 ans vers le nouveau monde en franchissant le détroit de Béring, les Paléoesquimaux pénètrent la vaste région arctique et sillonnent la banquise à la poursuite du gibier marin et terrestre dont ils se nourrissent. Certains franchissent l’Arctique canadien autour de l’an Mil pour venir à l’Est du Canada, rencontrent les premiers Européens au XVIe siècle et sont finalement sédentarisés de force au XXe siècle. Après une vaste campagne
de revendications, le gouvernement du Québec leur confère enfin au siècle dernier un territoire : le Nunavik.

L’exposition rassemble une exceptionnelle collection de pièces archéologiques,d’objets de la culture matérielle et d’oeuvres d’art inuit (sculptures et arts graphiques) provenant des villages côtiers de la baie d’Hudson et d’Ungava. Photographies et films rares illustrent la vie communautaire d’hier comme celle d’aujourd’hui et révèlent la parole inuit, les fameux « chants de gorge » ou encore les musiques actuelles. Les objets issus des collections des Musées de la civilisation de Québec documentent la vision du monde des Nunavimmiut, peuple autochtone de l’Arctique québécois.Leurs jours sans nuit ou sans lumière sont peuplés d’esprits. Les productions artistiques contemporaines laissent apparaître de nouveaux imaginaires…

L’exposition sera l’occasion d’inviter des artistes du Grand Nord québécois qui sculpteront la pierre devant le public et d’organiser des échanges autour de la culture inuit à partir de films, tables-rondes, concerts …

Pour en savoir plus :  http://www.musee-dauphinois.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *