Des mauvaises nouvelles des ours polaires

Une nouvelle étude sur les populations des ours polaires n'est pas rassurante sur leur avenir. Les territoires plus spécialement ciblés sont l'Alaska et le Canada.Les effectifs seraient en baisse de 40% depuis le début des années 2000. Une des explications est la fragmentation de la banquise qui réduit les territoires …