Les 12 mois de l’année en inuktitut

Au Canada, environ 34 000 personnes parlent : inuktitut. Ces locuteurs vivent principalement au Nunavut et au Nunavik, dans le Nord québécois.

Si l’inuktitut est particulièrement difficile à apprendre, c’est une langue très intéressante à décrypter. Par exemple, les noms donnés aux mois de l’année sont inspirés de Dame nature.

Aseena Mablick, une animatrice à la CBC, la radio de langue anglaise de Radio-Canada, anime une émission en inuktitut vers le Nunavut.

Au fil des ans, elle a recueilli des renseignements sur les noms des mois en inuktitut.  Elle souhaite maintenant partager son savoir et par le fait même préserver la langue.

Un lien à l’environnement et à la faune

Chaque région du Grand Nord a son propre lexique. Aseena Mablick s’en est tenue aux régions qu’elle connait le mieux : la région de Baffin (également connue comme la région de Qikiqtaaluk) et le Nunavik (nord du Québec).

Image du mois de Janvier en inuktitut

Au Nunavik, janvier se dit Naliqqaittuq, ce qui signifie littéralement «personne n’est capable de rivaliser avec lui».  Une référence aux températures glaciales à cette période de l’année.

Janvier est appelé Qaummagiaq dans la région de Baffin. Cela signifie «le jour lumineux est de retour.»

february

Février se dit Avunniti, au Nunavik, une référence aux phoques barbus de la région, qui selon les aînés, faisaient des fausses couches au cours de ce mois.

Dans la région de Baffin, on dit plutôt Qangataksat. Cela signifie « soulevé », précise Aseena Mablick, et cela décrirait les formations de neige et de glace causées par l’eau.

march

Mars : on dit Natsialiuti au Nunavik pour décrire les phoques annelés ou marbrés et Avunnisi dans la région de Baffin.

Cette fois, c’est ce secteur qui est touché par les fausses couches des phoques barbus. C’est parce que la saison commence plus tôt au Nunavik qu’elle ne commence ici à Baffin, explique Aseena Mablick.

image du mois d'avril en inuktituk

 

Tirilluliuti est le mois d’avril au Nunavik, la saison de mise bas des phoques barbus.

À Baffin, on dit plutôt Nattiaqaliriaq et là aussi il y est question de naissance. On peut observer une différence de saison que l’inuktitut illustre à merveille.

 

may

Nurraliuti veut dire mai au Nunavik et décrit cette fois les mises bas des caribous.

Dans la région de Baffin, le mois de mai est la saison de la fonte et est appelé Tupiqtuut, signifiant nous pouvons enfin monter nos tentes. Parce que si vous essayez encore de faire des igloos, le plafond  pourrait  s’effondrer.

june

Au Nunavik, Manniliuti signifie qu’il est temps pour les oiseaux de pondre, nous sommes en juin. Nurrait est le nom pour juin à Baffin et veut dire la même chose que le mois de mai au Nunavik.

Les caribous ont des bébés.

july

Au Nunavik, ‘Tuvaijaruut signifie:' » il est temps pour la glace de se briser ».

A Baffin, c’est « Tirigluit-Tuviijaruut » qui a deux noms. Une a un lien avec les lacs. « Mère nature se prépare  à se débarasser des lacs d’eau » dit Mablick. « Pendant ce mois, nous commençons à réaliser des petites criques et de petits lacs et la plage de l’océan commence à s’évaporer. »

La deuxième se réfère à la période de mise bas des phoques barbus dans la région de Baffin.

august

Aujaliruuti signifie « c’est la fin de l’été  » au Nunavik.

Saggaruut à Baffin signifie « la peau des caribous est prête ». « Les caribous, pour l’été, ont une très belle fourrure. Elle est parfaite pour que les femmes confectionnent des vêtements en ce mois d’août.

image de septembre en inktitut

Septembre signifie la même chose dans les deux régions. Au Nunavik ils disent: « Amiraijaut » et à Baffin: « Amiraijarvik ». Deux mots proches qui ont un rapport avec les bois des caribous.

« Leur fourrure, leur peau des bois tombent » dit Mablick  » et ensuite, une nouvelle revient. Comme les chiens, leur fourrure change toujours une fois par an.

Image d'octobre en inuktitut

 

Octobre c’est « Arnalinnguutivik » au Nunavik. Cela signifie que le caribou femelle, ou vaches, est «en chaleur» et c’est la saison de l’accouplement. Pendant ce temps, la viande de caribou mâle a un mauvais goût, dit Mablick. « Donc vous devez être très vigilant, être un chasseur. A Baffin, le mois est appelé « Ukiuliruut », ce qui signifie que la saison commence à se déplacer vers l’hiver.

image den ovembre en inuktituk

«Natjuijarvik» est novembre au Nunavik. Les bois de caribous tombent de leur tête. «Tout comme la peau, ils vont se renouveller», dit Mablick. Baffin appelle Novembre «Tusaqtuut», ce qui signifie «il est temps d’entendre les nouvelles», dit Mablick. C’est alors que les gens de Baffin commencent à se déplacer après que la glace gèle sur la terre. «Les trappeurs vont vérifier leurs pièges, les chasseurs à pied de guerre, il est temps de se rencontrer, d’aller dans les communautés», dit Mablick. C’est à ce moment-là qu’ils commencent à entendre des nouvelles de différents endroits. C’est un temps de rattrapage. « 

image de décembre en inuktitut

Le dernier mois de décembre appelé Aagjuliut au Nunavik, en référence aux étoiles observées dans le ciel.  Pendant ce temps dans la région de Baffin, décembre se dit Tauvigjuaq, signifiant le mois le plus sombre de l’année.

 

D’après un article de CBC :

In Inuktitut, the names of the month are many and multifaceted

et de http://www.rcinet.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *