Ile de Baffin

L’ île de Baffin ou Terre de Baffin :Qikiqtaaluk en inuit

Helluland ( terre de la pierre plate ) en vieux norrois ( vieil islandais)
Ile du Canada, appartenant à la province du Nunnavut est remarquable par sa taille, 5ème île mondiale et plus grande du Canada : 507 451 km². Elle est située à 69° N de lattitude.Peuplée de 10 745 habitants, elle constitue la moitié des habitants du Nunnavut. L’ONU a reconnu, en 1975 une partie de l’île de Baffin (21 471 km²) comme respectant les critères de parc national. Elle est haitée par un peuple de culture pré-dorset depuis 200 ans avant JC. Dorset, car la première découoverte physique fut faite près du cap de Dorset sur la côte sud ouest. L’expansion du peiple de Thulé( esquimaux de l’Alaska) les mènent à se disperser dans l’île de Baffin, déplaçant ainsi le peuple pré-Dorset vers 1100-1300 avant JC. Aux xixe et xxe siècles, l’île servait essentiellement à l’industrie de la pêche à la baleine

Ils sont répartis dans 6 villes ou villages:

Iqaluit (les poissons): 6184 hab.
Pangnirtung : 1325 hab
Pond Inlet: 1315 hab.
Clyde River: 820 hab.
Arctic Bay : 690 hab.
Kimmirut: 411 hab.
Nanisivik est une ancienne ville de mine désaffectée aujourd’hui et qui comptait encore en 2001, 77 hab.
Son point cuminant est le mont Odin: 2147 m.
Les glaciers la recouvrent  sur 35 900 km².

Histoire de l’Ile de Baffin :

Son nom vient  d’un des plus célèbre navigateur et explorateur du 15ième et 16ième siècle. William Edward Perry lui donna le nom de Baffin en hommage à la première mesure d’une longitude calculée en pleine mer le 26 avril 1614. Lors d’une de ces expédition, Perry vérifia les calculs de Baffin au large de la terre de Baffin et la baptisa pour honorer la mémoire d’un navigateur compétent et plein de hardiesse.
Selon les sagas islandaises, le norvégien Leif Eirksson mena la première grande expédition vers le Nouveau Monde. En l’an 990, il aurait navigué vers l’ouest afin de vérifier les informations d’un marchand ayant aperçu des terres inconnues.

Lorsque Leif et ses hommes atteignirent ses terres. et débarquèrent, ils ne virent que de grands glaciers séparés de la mer par une dalle rocheuse. Le pays de la pierre plate, fut ainsi baptisée l’île qui est supposée être l’île de Baffin.

La quète du passage du Nord Ouest, amena Sir Martin FROBISHER, l’un des plus célèbres corsaires anglais du XVIème siècle a diriger une importante expédition dans l’Arctique. En 1576, il traversa l’Atlantique en direction du Labrador et de l’île de Baffin où son équipage fut attaqué par des inuits. Frobisher eut l’idée de faire sonner une cloche qui intrigua tant les inuits que l’un d’eux pagaya vers le bateau et fut aussitôt capturé et emmené à Londres. Il mourra peu de temps après son arrivée d’un rhume attrapé en mer.

Des scientifiques allemands construisent une station météorologique dans le fjord Kingua ‘actuellement nommé fjord Clearwater), à la pointe de la baie de Cumberland en 1882-1883. L’anthropologue Franz Boas passe l’hiver 1883-1884 à Kekertuk et dessine une carte assez précise de toute l’Ile de Baffin. Robert Belle est le premier à faire un relevé qui le mènera le long de la côte sud en 1897.Joseph Elzéar Bernier hiverne à PondInlet en 1906-1907, et dans la baie de l’Arctique en 1910-1911, d’où J.T.Emile Lavoie fait le tracé de l’Amirauté jusqu’au détroit de Fury et Hecla en 1910. De 1909 jusqu’à sa mort, Bernard Handshaft fait le relevé topographique de la partie sud de l’ ile de Baffin et de la côte du bassin de Foxe. Il meurt au camp de base qu’il a monté à l’embouchure de la rivière qui porte aujourd’hui son nom.

Géographie de l’Ile de Baffin:

Sud:Le détroit d’Hudson la sépare du Québec.

Nord: le détroit de Lancaster la sépare de l’île Devon.

Est: La baie de Baffin et le détroit de Davis la sépare du Groenland.

Ouest: Elle est contiguë de nombreux territoires. Le bassin de Foxe la sépare de la péninsule Melville et de l’ile de Southampton au sud.

Le canal Fury and Hecla ( 190 km de long et 50 km de large. il fut découvert en 1822 par William Edward Perry qui lui donna le nom de ses navires) au sud ouest la détache du nord de la péninsule Melville.

Le golfe de Boothia l’éloigne de 110 km de la péninsule de Boothia.

La cordillère Arctique compose la côte est de l’Ile de Baffin, une succession de montagnes de type alpin culminants à 2 591 m sur la calotte glaciaire Penny, et descend lentement vers l’ouest pour former un bassin sédimentaire. Au sud, la péninsule de Hall est une zone faiblement accidentée. Au nord-ouest, les péninsules de Borden et de Brodeur forment deux plateaux parcourus par des vallées fluviales. La péninsule de Foxe, au sud-ouest, est fortement accidentée. Au centre-ouest de l’île, une grande plaine constellée de lacs et de rivières s’étend entre le nord et le sud, l’altitude s’élevant graduellement entre le bassin de Foxe à l’ouest et la chaîne de montagnes à l’est. Les côtes de l’île — surtout à l’est — sont creusées d’une multitude de fjords.
L’île de Baffin est partiellement recouverte par un certain nombre de glaciers. La baie de Baffin et le détroit de Davis sont navigables en été, mais le bassin de Foxe reste généralement recouvert par la banquise toute l’année.

Le gouvernement canadien a aménagé le parc national de Auyuittuq sur l’ile de Baffin, le seul au Nord du cercle polaire.

L’une des grandes nappes glacières qui recouvrait le Canada s’est probablement formée il y a 18000 ans. De vastes régions sont encore couvertes de glace, il y a 1500 ans, elle était toute recouverte. Prolongement de la bordure orientale du bouclier canadien, elle s’élève pour former une crète monatgneuse à l’est. A l’ouest, ce sont plateaux et terres basses. A l’est, 2 baies déoupent fortement la cote:la baie Cumberland et la baie Frobisher. Au Nord,la presqu’île Brodeur et la péninsule Borden forment un plateau désert .La crique de l’Admirauté ( un des plus grands fjord du monde) les séparent.Au sud, de la rivière Hantzsch à la péninsule Foxe, s’étend la grande plaine de Koukdjuak ( bande littorale composée de maraid herbeux et d’une plaine légèrement plus haute comportant une série de plages anciennes. De nombreux lacs d’eau douce sont présents sur l’île: le lac Nettiling situé sur la grande plaine de Koukdjuak à 280 km de Iqaluit. Son nom d’origine inuktitute signifierai « phoque annelé ».il s’étend sur 5542 km² sur 123km de long.La partie orientale est peu profonde et composée de nombreuses îles.La partie occidentale est par contre , elle profonde et sans île. Il est alimenté par de nombreux lacs dont le lac de Amadjuak 3115km². Il se déverse à l’est dans le bassin de Foxe par la rivière peu profonde de Koukdjuak. 

Faune:

De nombreux animaux hibernent dans la baie de Baffin: les baleines boréales, les morses, les bélougas, les narvals, les phoques barbus et les phoques du Groenland.

Dans les lacs, on trouve des ombles chevaliers, des épinoches à 3 épines ainsi que des épinoches à 9 épines.Les marmettes de Brûnnich, les fulmars et les mouettent nidifient par millions dans l’île. Dewey Soper, situé dans la grande plaine de Koudjuak à l’ouest, refuge d’oiseaux migrateurs, protège le site de nidification estivale de plus de 2 millions d’oiseaux migrateurs.

Des caribous vivent au sud de l’île de Baffin, ils souffrent des changements climatiques, de l’exploitation des minerais, des maladies et des activités économiques. Leur population est en décrue inquiétante.

Le séisme de la Baie de Baffin survenu en 1933:

Emplacement et magnitude :
Date et heure locale: Le 20 novembre 1933 à 18h 21m 32s heure de l’Est UTC – temps universel coordonné TU: 1933-11-20 23h21m32s TU

Magnitude 7,3-7,4; MS 7,3; mB 7,2 Latitude: 73,0° N Longitude: 70,75° O Profondeur: 10 km

Ce séisme est le plus grand tremblement de terre enregistré instrumentalement le long de la marge passive d’Amérique du Nord, et est aussi par coïncidence le plus grand séisme connu au Nord du Cercle Arctique. Malgré sa taille, le tremblement de terre de 1933 n’a pas provoqué de dégâts à cause de sa localisation en mer et d’une population clairsemée dans les régions terrestres limitrophes.

La seule localisation d’un séisme ressenti était dans le Upernavik, région du Groenland (voir la carte ci-dessous) alors qu’il n’était pas ressenti à Thule vers le Nord ou à Diskofjord vers le Sud. On se serait attendu à ce que le séisme secoue les communautés côtières les plus proches du nord-est de l’ île de Baffin mais aucun rapport de secousse n’a jamais été rassemblé dans le Canada nordique.

La partie Nord-Ouest de la Baie de Baffin – compartiment Nord-Est de la région de l’île de Baffin continue d’être active, et est une des régions les plus actives dans l’Est du Canada. 5 séismes de magnitude 6 ont eu lieu dans cette région depuis le tremblement de terre de 1933. Le dernier séisme de taille modérée était un événement de magnitude 5,1 le 15 avril 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *